fbpx

Santé au travail: nos 6 conseils pour prévenir les TMS

Découvrez nos 6 conseils pour lutter et prévenir les TMS
Découvrez nos 6 conseils pour lutter et prévenir les TMS

Les TMS ou Troubles musculo-squelettiques

La prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) constitue aujourd’hui une préoccupation majeure de santé publique partagée par tous le secteur d’activité. Les « TMS » sont d’ailleurs reconnus « maladies professionnelles » et arrivent en tête des affections recensées en entreprise.

Dans ce contexte, le Fond d’Action Social du Travail Temporaire (FASTT) s’associe à la Fédération Française du sport d’entreprise pour mener des actions de prévention et formation pour les intérimaires sur leur lieu de travail. Ce nouveau programme est proposé gratuitement par le FASTT en partenariat avec la mutuelle « Intérimaires Santé » APICIL et AG2R La Mondiale.

Stéphane Halgand, éducateur médico-sportif professionnel et sophrologue, pense que « les troubles liés aux mauvais gestes et postures au travail concernent absolument tout le monde. Il existe cependant des solutions simples à mettre en œuvre pour y remédier et surtout les éviter. Que vous ayez un travail physique ou non, que vous soyez sportif ou non, chacun peut respecter quelques principes de base pour rester en forme. C’est une bonne manière pour s’éviter mal de dos, foulures, entorses ou autres douleurs musculaires. »

Nos 6 conseils simples pour prévenir les TMS

1 – Bien dormir

Tout commence par une bonne récupération. Quelle que soit son activité, les troubles du sommeil sont bien souvent à la base de nombreux autres problèmes de santé. Il est donc primordial de remédier à d’éventuels troubles : insomnies, apnées du sommeil, etc.

>> Lire aussi notre article « Le sommeil: indispensable à la performance »

2 – Petit-déjeuner

Nos conseils pour lutter et prévenir les TMS
Notre conseil pour lutter et prévenir les TMS: un bon petit-déjeuner

Les diététiciens ne sont pas unanimes sur le sujet. Mais avaler au moins une tartine, un yaourt ou un fruit, avec une boisson chaude ou un jus le matin, permet de recharger son corps et son esprit en énergie avant de démarrer la journée. A chacun de trouver le petit-déjeuner qui lui convient.

3 – Réveiller son corps et ses muscles en douceur

Avant de démarrer son activité, réveiller ses muscles et ses articulations avec quelques exercices et étirements, en douceur. Ainsi, sans interrompre son emploi du temps, chacun peut prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, marcher une station, se masser les mains et les poignets, s’étirer…

4 – Analyser ses gestes et postures

Quelques soit son activité, il faut penser son schéma corporel. Prendre ainsi une journée pour analyser mentalement ses postures au travail. Il faut aussi identifier les gestes les plus répétitifs ou les plus physiques. Améliorer ses postures : mieux régler son siège, la hauteur de son écran, ou de son établi, de sa table de travail, avec des outils adaptés à son niveau physique, etc.

5 – Entretenir sa masse musculaire

Chacun peut et doit entretenir un minimum de masse musculaire. Ce peut être par exemple 10 minutes de marche ou de vraies séances de sport. Ce qui compte c’est en effet la régularité. Bien des problèmes de dos ou d’articulations pourraient être ainsi évités avec un minimum d’entretien des muscles abdominaux.

6 – Ré-énergiser son environnement

Quel que soit son mode de vie, il faut entretenir un minimum d’activités physiques (prendre l’air et la lumière), mentales (lire, jouer) et sociales, sur un rythme régulier (tous les jours ou toutes les semaines…).

Doc Du Sport, votre magazine santé, vous accompagne dans votre vie sportive quotidienne.