Utilisation du plasma riche en plaquettes (PRP) en Traumatologie du Sport

Les blessures sont très fréquentes chez les sportifs, longues à traiter et souvent récidivantes. Parfois les traitements classiques ne sont pas suffisants et le passage à la chronicité empêche toute reprise.L’idée a été de se rapprocher le plus possible du mécanisme naturel.  En effet, au cours d’une blessure, le sang amène des cellules qui déclenchent 2 phases :
Une phase de lutte contre une éventuelle infection, inflammatoire et douloureuse;
et une deuxième phase de réparation cellulaire et de cicatrisation.
Il fallait donc trouver un procédé pour reproduire la deuxième phase. Aujourd’hui, c’est chose faite avec le plasma riche en plaquettes ou PRP.